Analyse structurale des chansons françaises au service de l’enseignement de fle

  • Số trang: 57 |
  • Loại file: PDF |
  • Lượt xem: 13 |
  • Lượt tải: 0
minhtuan

Đã đăng 15929 tài liệu

Mô tả:

UNIVERSITE DE CAN THO FACULTE DE PEDAGOGIE DEPARTEMENT DE FRANÇAIS ANALYSE STRUCTURALE DES CHANSONS FRANÇAISES AU SERVICE DE L’ENSEIGNEMENT DE FLE Mémoire de licence Didactique du F.L.E Sous la direction de : M. Trần Thanh Ái Etudiante: Trần Thị Mỹ Ngôn Classe: Bilingue – p. 32 Code d’étudiant : 7062991 Can Tho, 2010 -1- REMERCIEMENTS Je tiens à exprimer mes sincères remerciement s à: Monsieur Trần Thanh Ái, mon directeur de recherche pour ses conseils précieux, ses remarques méthodologiques et ses encouragements. Tous les professeurs du Département de français qui m’ont beaucoup aidée pendant mes quatre années d’études à l’Université de Cantho et qui m’ont réservé beaucoup de conditions favorables pour la réalisation de ce trava il. Les membres du jury pour la soutenance de mon mémoire. Tous les étudiants de la promotion 32 qui partagent avec moi milles choses qui se sont passées pendant toutes les années d’études. -2- INTRODUCTION --- oOo --- De nos jours, les langues étrangères sont considérées comme une clé pour aider les étudiants à ouvrir le trésor des connaissances. L’apprentissage des langues devient donc nécessaire pour tout le monde. Maîtriser une langue, c’est de pouvoir se communiquer dans cette langue. Alors, lorsqu’on apprend une langue étrangère, on vise d’abord la communication, mais afin d’avoir une bonne communication il faut penser aussi à la culture du peuple qui parle cette langue. Toutefois, les compétences linguistiques ne sont pas toujours f aciles à acquérir, notamment la compréhension orale. Des études ont montré l’efficacité de l’utilisation des chansons en vue de l’amélioration de la compréhension orale. Avec les chansons, les cours de compréhension orale ne sont plus monotones, les appre nants peuvent mémoriser des leçons plus facilement. Mais, pourrait-on les exploiter au service de l’enseignement du FLE? Comment doit -on les exploiter en classe ? Selon quels critères ? En dehors de la compréhension orale, peut -on exploiter les chansons pour d’autres aspects comme le grammaire, la culture ? Voulant répondre à ces questions, nous avons fait une recherche sur le thème : « Analyse structurale des chansons françaises au service de l’enseignement du FLE» Mon travail se compose de trois chapitres , précédés d’une introduction et suivis d’une conclusion : Premièrement, j’essaierai de présenter le cadre théorique qui concerne les deux problématiques didactique et linguistique. Le deuxième chapitre concerne la méthodologie de recherche. -3- Dans le troisième chapitre, je présenterai des analyses syntaxiques des chansons que j’ai choisies comme corpus. Dans cette première recherche scientifique, les erreurs sont inévitables. J’espère que le lecteur m’en pardonnera. -4- PREMIER CHAPITRE CADRE THEORIQUE Formatted: Font: 14 pt, Italic Formatted: Justified 1.1. ENSEIGNEMENT DU FRANÇAIS LANGUE ETRANGERE Pour l’enseignement du français langue étrangère (FLE), celui de la grammaire Formatted: Bullets and Numbering Formatted: Justified, Space After: 0 pt est une tâche fondamentale. Selon FOUGEROUSE (2001, p. 16 6) : « Pour les enseignants, la grammaire est la composante linguistique qu’ils estiment la plus importante en classe de langue, avant le lexique, la civilisation et la phonétique ». Mais, ce n’est pas la seule, le vocabulaire ainsi que les compétences orales ou écrites sont également importantes. Pourtant, la grammaire du français est réputée complexe et a donc une place particulière dans l’enseignement de cette langue. Hernandez Alarcon (2005, p. 47) explique qu’une langue étrangère est une Formatted: Justified, Indent: First line: 0.63 cm, Space Before: 6 pt, After: 0 pt langue différente de la langue maternelle. Contrairemen t à cette dernière, son processus d’appropriation est volontaire. Son apprentissage se fait généralement par voie scolaire. Depuis longtemps, plusieurs chercheurs ont étudié les problèmes liés à l’apprentissage des langues étrangères. Certaines études mon trent que les difficultés sont liées aux ressemblances et aux différences entre la langue maternelle et les langues étrangères. En effet, on apprend plus facilement une langue étrangère si celle-ci ressemble à la langue maternelle. Selon certains chercheurs, les différences entre les deux langues constituent des difficultés d’apprentissage ou d’acquisition et les similitudes entre les deux langues facilitent l’apprentissage . D’autres pensent que la langue maternelle peut avoir des influences sur les langues étrangères, mais elle n'est qu’un facteur parmi d’autres (ALSABRI R, 2007, p1). L’enseignement d’une langue doit donc considérer ces raisons ci -dessus de façon à ce que la maîtrise de cette langue soit prise dans un temps déterminé. -5- Formatted: Justified, Indent: First line: 0.63 cm, Space Before: 6 pt, After: 0 pt, Don't adjust space between Latin and Asian text, Don't adjust space between Asian text and Formatted: Bullets and Numbering 1.1.1.1. Enseignement de la grammaire Formatted: Font: Bold Comme ce qui est mentionné au dessus, pour la plupart des enseignants, la Formatted: Justified grammaire joue un rôle très important dans l’enseignement/apprentissage d’une langue. Elle peut être considérée comme la composante linguistique la plus importante parmi d’autres pendant le processus d’apprentissage. La grammaire française est en particulier celle qui est un peu trop difficile pour la majorité des apprenants de cette langue. C’est pour cette raison qu’il y a beaucoup de livres de grammaire qui présentent des règles grammaticales, des exercices d’application. Ces livres sont faits dans le but d’aider les apprenants à bien maîtriser cette composante linguistique la plus difficile. Comme la grammaire est considérée comme la clé d’une langue, un problème important qui se pose pour les apprenants c’est la mémorisation. Mais l’obligation d’apprendre beaucoup des structures grammaticales dans un temps court peut embrouiller tout ce qu’ils ont appris. Au cours de leur enseignement, les enseignants réservaient beaucoup de temps aux leçons de règles grammaticales et les exercices d’application. On ne peut nier le rôle de grammaire dans l’enseignement des langues, mais une telle façon d’enseignement pourrait fatiguer les apprenants qui ne s’intéressent pas beaucoup au cours de grammaire proprement dit. Parfois, ce cours parait monotone avec une répétition systématique: faire la connaissance à la nouvelle struc ture, l’appliquer aux exercices. A l’heure actuelle, selon l’approche communicative, apprendre une langue n’est plus d’apprendre des règles grammaticales mais de pouvoir se communiquer dans cette langue. La grammaire n’apparaît plus comme la composante linguistique sur laquelle seul l’enseignant possède un savoir qu’il doit transmettre. Mais il joue le rôle d’un médiateur pour l’apprentissage. Dans cette perspective, l’apprenant doit réfléchir sur la langue et pouvoir s’exprimer dans la langue qu’ils apprennent. En ce qui concerne l’enseignement de la grammaire dans l’approche communicative, FOUGEROUSE M.-C. propose le schéma suivant : -6- Formatted: Justified, Tab stops: 1.27 cm, Left Enseignement de la grammaire dans l’approche communicative (Source : FOUGEROUSE M.-C., 2001, p. 171). A travers ce schéma, nous voyons que l’objectif de communication est le but à Formatted: Justified, Indent: Left: 0 cm, First line: 0.63 cm, Space After: Auto atteindre et la grammaire est considé rée comme outil pour obtenir cet objectif. Formatted: Bullets and Numbering 1.2.1.2. Enseignement du lexique L’apprentissage du lexique est la base de l’apprentissage d’une langue. Il est Formatted: Justified, Indent: First line: 0.63 cm important de maîtriser une langue sur le plan syntaxico -grammatical, mais une bonne connaissance du vocab ulaire est primordiale. Cette dernière constitue le « noyau dur », tant dans la compréhension que dans l’expression d’une langue (LAHLOU S., 2009, p.37). L’apprentissage des mots permet d’améliorer les compétences communicatives et linguistiques. Sur cette idée, LAHLOU S. a souligné « que les enseignants de FLE Formatted: Font: Not Italic Formatted: Font: Not Italic reconnaissent que le vocabulaire est mieux appris par les apprenants s’il est placé dans un contexte. De même, la mémorisation est améliorée si les mots sont regroupés par thème. Cependant, ils util isent parfois des listes de mots par manque de temps ou de moyens (LAHLOU S., 2009).. A propos de l’importance de l’enseignement du lexique, DREYFUS M. (2004 , p. 2) a résumé : « l’importance du lexique dans l’apprentissage d’une langue est Formatted: Justified, Indent: First line: 0.63 cm, Space After: Auto Formatted: Bullets and Numbering Formatted: Font: Not Italic reconnue par tout le monde. Cependant, sa place n’est souvent pas suffisante dans Formatted: Font: Not Italic l’enseignement car dans la réalité pratique les apprenants ne réussissent pas à Formatted: Font: Not Italic s’entraîner efficacement au vocabulaire. Les causes sont nombreuses (manque de -7- temps, classes trop nombreuses, absence d’intérêt des apprenants, manque de Formatted: Font: Not Italic formation spécifique des enseignants), s’accumulent mais aussi se combinent et multiplient ainsi les effets négatifs. De plus, les activités mises en place pour l’apprentissage du lexique sont assez peu nombre uses et peu variées. 1.3. (DREYFUS M., 2004). Formatted: Justified, Space After: Auto 1.3.Enseignement de la culture Formatted: Bullets and Numbering Tout d’abord, l’enseignement de la culture fait partie intégrante de Formatted: Justified, Indent: First line: 0.63 cm, Tab stops: 1.27 cm, Left l’enseignement d’une langue étrangère. On dit souvent qu’apprendre une langue, c’est aussi apprendre une nouvelle culture. Cela se fait souvent par l’apprentissage de l’histoire ou des mœurs du pays concerné. Ensuite, le but de l’apprentissage d’une langue étrangère est la communication : « Apprendre une langue, c’est apprendre à se comporter de manière adéquate dans des situations de communication où l’apprenant aura quelque chance de se trouver en utilisant les codes de la langue cible. » (PUREN C., 1998, p 210). Formatted: Font: 12 pt, Font color: Auto Mais sans culture, il est très difficile de communiquer. En effet, la culture est un système de valeurs, de conduites et de règles sociales régissant les individus et les groupes. La culture s’instaure comme un élément de la compétence communicative. Elle est conçue comme « Un ensemble de connaissances relevant de la culture cible et qui permettraient de prévoir d’éventuels malentendus, d’éviter certains blocages et d’éclairer certaines situations conflictuelles » (MANAA, 2009, p.210). Nous pouvons donc dire que l’apprentissage d’une langue étrangère est la Formatted: Font: 12 pt, Font color: Auto Formatted: Justified, Indent: First line: 0.63 cm, Space After: Auto, Tab stops: 1.27 cm, Left découverte d’un nouvel univers culturel. Mais la culture est également importante pour pouvoir mettre en pratique la langue apprise. 2.2. STRATEGIES D’APPRENTISSAGE -8- Formatted: Bullets and Numbering Apprendre une langue étrangère, c'est de s'ouvrir sur un autre monde. C’est Formatted: Justified, Space After: Auto, Tab stops: 1.27 cm, Left grâce à cette langue que les apprenants peuvent découvrir de nou velles possibilités dans l’expression, qu’ils peuvent ainsi découvrir le plaisir d'apprendre. Pour créer le désir d'apprendre chez les apprenants, pour faciliter la maîtrise de l'apprentissage, il est nécessaire d’avoir une stratégie d'enseignement appropr iée. Au sens large, l’apprentissage du français doit être pris comme une manière facilitatrice pour les apprenants. Les chansons dans ce cas pourraient être considérées comme un des bons moyens pour y parvenir. 3.2.1. Approche pédagogique de la chanson Formatted: Bullets and Numbering 3.1.2.1.1. Caractéristiques des chansons Les évolutions pédagogiques liées aux développements technologiques des Formatted: Justified, Indent: First line: 0.63 cm, Tab stops: 1.27 cm, Left dernières années placent les apprenants et les enseignants en relation directe avec le présent, l'actualité. Elles facilitent l'accès diversifié à l'in formation et mènent logiquement à l'action et l'interaction immédiate en langue cible. Mais répéter des mots et structures grammaticales, comme on le fait à l’école, c’est ennuyeux et rébarbatif. Si on les répète en musique, c’est tout à fait différent. Les chansons présentent de nombreuses caractéristiques intéressantes pour Formatted: Justified, Indent: First line: 0.63 cm, Space After: Auto l’enseignement d’une langue. Voici les points principaux qui peuvent être étudiés grâce aux chansons : Formatted: Justified 2.1.1.1. Grammaire Les phrases des chansons comprennent des points de grammai re qui peuvent Formatted: Justified, Indent: First line: 0.63 cm, Space After: Auto, Tab stops: 1.27 cm, Left être étudiés. De plus, comme nous le verrons plus tard, une chanson est souvent composée de quelques points de grammaire qui sont répétés dans différentes phrases. Ainsi, la répétition et la variété des exemples permettent de mieux illustrer ces points de grammaire. Formatted: Justified, Indent: First line: 0 cm 2.1.1.2. Lexique -9- Une chanson, c’est tout d’abord un lexique, qui appartient à un thème. De plus, Formatted: Justified, Indent: First line: 0.63 cm, Space After: Auto, Tab stops: 1.27 cm, Left le vocabulaire utilisé dans une chanson est celui d’un type de langage (familier, courant ou soutenu). Formatted: Justified, Indent: First line: 0 cm 2.1.1.3. Thème Une chanson permet également de voyager au travers d’un thème, qui est Formatted: Justified, Indent: First line: 0.63 cm, Space After: Auto, Tab stops: 1.27 cm, Left exprime à l’aide du lexique, d’expressions ou de sentiments. Formatted: Justified, Indent: First line: 0 cm 2.1.1.4. Culture Les chansons peuvent aussi être un support pour l’étude de la culture. En effet, Formatted: Justified, Indent: First line: 0.63 cm, Space After: Auto, Tab stops: 1.27 cm, Left elles font partie intégrante de la cult ure d’un pays. De plus, le vocabulaire utilisé dans une chanson est spécifique a un certain trait de la culture (lieux, mœurs, actualité, etc.). Formatted: Justified, Indent: First line: 0 cm 2.1.1.5. Compréhension orale Enfin, grâce à l’écoute, les chansons permettent de mettre en pratique la Formatted: Justified, Indent: First line: 0.63 cm, Space After: Auto, Tab stops: 1.27 cm, Left compréhension orale. Dans ce cas, il est important que la chanson ne soit pas trop difficile. 2.1.2. Enseignement par les chansons Concernant l’utilisation des chansons au service de l’enseignement apprentissage d’une langue étrangère, UNTARU (2007 , p. 1) souligne que « la chanson constitue un moment privilégié dans l’apprentissage d’une langue étrangère ». L’utilisation des chansons ne devrait pas être trop stricte et leur écoute ou apprentissage devrait rester avant tout un moment récréatif. Pour lui, il y a de différents niveaux d’approche possibles : approche de la civilisation ; mode d’approche de la poésie française ; enrichissement linguistique ; sensibilisation à la phonologie, à la rythmique de la langue française ; compréhension orale et aussi expressi on écrite. A part les phases de motivation et de présentation, la phase d’explication peut s’effectuer à différents niveaux suivant la chanson : niveau lexical et syntaxique, - 10 - Formatted: Justified, Indent: Left: 0 cm, First line: 0.63 cm, Right: 0 cm, Space Before: 6 pt, Tab stops: 1.27 cm, Left niveau culturel, niveau poétique et niveau musical. Vient ensuite les phases d’exploitation et d’appropriation. Avec ces techniques, selon le niveau des apprenants, nous pouvons travailler sur la structure de la chanson et d’autres formes. Formatted: Bullets and Numbering 3.3.2.1.2.1. Choix des chansons Pour introduire les chansons dans un cours de langue, il y a beaucou p de critères pour choisir. En voici quelques -uns mentionnés par BOIRON M. (non daté, p1-2) :  Elle passe à la radio, elle a du succès. Formatted: Justified  Elle correspond aux habitudes d’écoute des élèves, à la mode.  Elle surprend, elle est atypique.  Le thème de la chanson correspond au thème abordé en cours.  Il est possible de la chanter, de s’envier pour danser, de l’utiliser pour un spectacle. Il faut donc distinguer les objectifs visés pour pouvoir bien choisir les chansons Formatted: Justified, Space After: Auto, Tab stops: 1.27 cm, Left convenables : le plaisir d’écouter est bien diffé rent de celui d’apprendre à chanter et d’apprendre la langue. Toujours selon BOIRON M., les chansons les plus utilisées dans l’enseignement du français sont celles appartenant au patrimoine collectif des Français. Elles ne représentent pas toute la diversi té de la création des artistes francophones et ne reflète pas l’actualité. Le choix de chansons variées et actuelles permettrait d’améliorer la motivation des apprenants en renforçant la complicité avec l’enseignant. 3.4.2.1.2.2. Façons d’exploiter les chanso ns Pour pouvoir exploiter efficacement les chansons en classe, il faut bien déterminer l’objectif avant de choisir la façon de travailler. Il est toujours conseillé de prendre avec des gants l’interprétation des textes. Le plan pédagogique est bien - 11 - Formatted: Bullets and Numbering Formatted: Justified, Indent: First line: 0.63 cm, Space Before: 6 pt, Tab stops: 1.27 cm, Left différent de celui artistique, c’est -à-dire l’exploitation en méthodologie d’enseignement n’est pas comme celle des artistes, des chanteurs. Sur le plan méthodologique, UNTARU I. distingue plusieurs phases pour l’utilisation d’une chanson en cours de langue. 1. Phase de motivation Au départ, l’intérêt de la chanson est seulement connu du professeur. L’objectif Formatted: Justified, Indent: First line: 0.63 cm, Space Before: 6 pt, After: Auto de cette étape est d’éveiller la curiosité des apprenants. Pour BOIRON M., il est nécessaire de créer un lien entre les apprenants et le Formatted: Justified, Space Before: 6 pt, After: Auto document afin de créer une motivation à découvrir la chanson. Il donne des exemples que les enseignants peuvent utiliser : - Ecrire le mot “ chanson ” au tableau. Pour vous, c’est quoi une chanson (de la Formatted: Justified musique, des instruments, une mélodie, etc.) ? Quels sont les instrument s de musique que vous connaissez en français ? (la guitare, le saxophone, etc.) - Etablir en commun un champ sémantique sur le thème de la chanson proposée. Exemple : A deux, en deux minutes, cherchez tous les mots que vous connaissez sur le thème “ week-end ”. Ecrivez un texte en utilisant le plus grand nombre de mots cités. - Ecrire une phrase qui commence par les premiers mots de la chanson choisie. - Compléter un texte qui utilise des extraits des paroles. - Ecouter l’introduction musicale de la cha nson et faire des hypothèses sur la suite. - Débattre sur des aspects thématiques de la chanson avant de l’écouter. 2. Phase de présentation Dans cette phase, l’enseignant fait écouter la chanson aux apprenants et les interroge sur la compréhension globale et leurs impressions. . Formatted: Justified, Space After: Auto Formatted: Justified, Numbered + Level: 1 + Numbering Style: 1, 2, 3, … + Start at: 1 + Alignment: Left + Aligned at: 0.63 cm + Tab after: 1.27 cm + Indent at: 1.27 cm Formatted: Justified, Indent: First line: 0.63 cm, Space Before: 6 pt, After: Auto Formatted: Justified, Numbered + Level: 1 + Numbering Style: 1, 2, 3, … + Start at: 1 + Alignment: Left + Aligned at: 0.63 cm + Tab after: 1.27 cm + Indent at: 1.27 cm 3. Phase d’explication - 12 - L’explication du texte peut s’effecteur a plusieurs niveaux : lexical, syntaxique, culturel, musical. 4. Phase d’exploitation L’enseignant utilise diverses activités en fonction du but recherché. Par Formatted: Justified, Numbered + Level: 1 + Numbering Style: 1, 2, 3, … + Start at: 1 + Alignment: Left + Aligned at: 0.63 cm + Tab after: 1.27 cm + Indent at: 1.27 cm exemple, on peut faire faire des exercices sur les champs lexicaux et syntaxiques. Ce type d’exploitation est convenable à la compréhension et l’expression Formatted: Justified, Indent: First line: 0.63 cm, Space Before: 6 pt, Tab stops: 1.27 cm, Left orales, ce qui demande un niveau assez élevé chez les apprenants. A part ces différentes phases, UNTARU I. déc rit également le travail qui peut être effectué concrètement sur la forme :  Analyser la structure de la chanson.  Décrire le style: poétique, informatif, ludique...  La rime y joue-t-elle un rôle important?  Analyser les images, les métaphores, les figures de style.  Créer un texte troué.  Analyser le vocabulaire.  Analyser le sens: que veut dire l'auteur par..., comment dire autrement...?  Préciser le niveau de langue (oral/écrit).  Recomposer le texte (à partir de pièces détachées). Celle que nous voulons étudier est la première, car « analyse de la structure de la chanson » convient bien au niveau de notre public et qui est mentionné dans le Formatted: Justified, Indent: Left: 0 cm, First line: 0.63 cm, Right: 0 cm, Tab stops: 1.27 cm, Left cours de grammaire en classe. On peut également travailler sur le contenu de la chanson. Pour ce faire, la façon d’identifier l’idée générale du texte, les référents culturels etc. est bien considérée. De plus, la dimension musicale est bien prise en compte mais avec un niveau très avancé et une perception musicale pertinente des enseignants et des apprenants. Formatted: Bullets and Numbering 4.2.2. Conclusion - 13 - Aujourd’hui, la connaissance d’une langue étrangère est devenue un atout dans le monde du travail. Apprendre une langue étrangère, c’est aussi apprendre une nouvelle culture, un nouveau mode de pensée. Cependant, cet apprentissage est généralement long et difficile. Comme nous l’avons vu dans cette première partie, les chansons peuvent être considérées comme un outil formidable pour apprendre une langue. Une chanson permet d’aborder différents éléments d’une langue : grammaire, lexique, mais aussi référence culturelle. Elle peut être utilisée de différente façon lors d’un cours (écoute, étude de la structure, étude du lexique) afin d’atteindre l’objectif que s’est donné le professeur. Celui-ci a un rôle important dans le choix des chansons. Dans la deuxième partie de ce mémoire, nous allons analyser des chansons françaises selon la structure grammaticale dans un but d’enseignement du français en FLE. 3. METHODOLOGIE DE RECHERCHE 3.1. Présentation du corpus Pour réaliser ce travail, nous avons c hoisi 14 chansons présentées dans le livre « La Meilleure collection Chansons Françaises » (Edition TRẺ, 2004). Cette collection regroupe de bonnes chansons de toutes époques. Ce premier ouvrage, réalisé et publié dans le cadre du programme de participati on à la publication, bénéficie du soutien du Service Culturel et de Coopération de l’Ambassade de France en République Socialiste du Vietnam en 1998. Il contient à peu près mille chansons accompagnées de 8 CD audio. Les chansons regroupées sont interprétée s par les chanteurs célèbres de toutes époques comme : Patricia Kaas, Sylvie Vartan, Céline Dion, Édith Piaf, Patrick Bruel… Les chansons sont classées par ordre alphabétique et accompagnées d’une photo de chanteurs. 3.1.1. Choix des chansons Le choix de ces chansons se base plutôt sur leurs structures grammaticales présentées dans les manuels de langue des apprenants, ce qui permet donc de les - 14 - Formatted: Justified, Indent: Left: 0 cm, First line: 0.63 cm, Right: 0 cm, Tab stops: 1.27 cm, Left utiliser pendant le cours de grammaire en classe. De plus, ces chansons décrivent des sites célèbres de la France. Cela nous aide à pouvoir intégrer les connaissances linguistiques à la découverte intéressante de la culture à travers le pays et les hommes et les caractéristiques de la France. Nous pensons que cette combinaison peut stimuler la curiosité et la concentr ation des apprenants dans le cours de grammaire. Ces chansons sont accompagnées d’un CD qui facilite le travail d’exploitation plus tard et les apprenants peuvent les réécouter après les avoir étudiés en classe. Elles peuvent être également téléchargées à partir du site www.paroles.net. Ces 14 chansons sont les suivantes : - Adieu Paris (Parole et musique : Charles Trenet) - Allons z’à la campagne (Parole et musique : Kent) - Douce France (Parole et musique : Charles Trenet) - Il est cinq heures, Paris s’éveille (Parole et musique : Jacques Dutronc) - Le Noël dans la rue (Parole et musique : Henri Content & Marc Heyal) - Le tour de l’île (Parole et musique : Félix Leclerc) - Les Champs-Élysées (Parole et musique : Pierre Delanoë) - Paris (Parole et musique : A. Bernheim) - Paris, tu m’as pris dans tes bras (Parole et musique : Enrico Macias) - Souvenir de l’Est (Parole et musique : Patricia Kaas) 3.1.2. Classement des chansons Nous classons ces chansons en deux catégories selon leur contenu : - Les chansons concernant la ville de Paris :  Adieu Paris  Il est cinq heures, Paris s’éveille  Paris  Paris, tu m’as pris dans tes bras  Les Champs-Élysées - Les chansons concernant les régions et villes :  Allons z’à la campagne - 15 -  Douce France  Le Noël dans la rue  Le tour de l’île  Souvenir de l’Est De cette façon, les enseignants peuvent trouver facilement des informations concernant la chanson selon le nom de son classement. 3.2. Méthodes d’analyse Pour procéder à notre recherche, nous analyserons les struc tures grammaticales de chaque chanson choisie. Comme notre objectif principal est l’analyse structurale des chansons au service de l’enseignement du F.L.E, pour chaque chanson, nous dégageons les structures grammaticales. Les analyses tournent autour de ces structures que nous trouvons nécessaires pour les apprenants et qui sont abordés dans chaque leçon de grammaire. Nous abordons, selon la chanson, les types de phrase simple et complexe dans l’espoir de clarifier les caractéristiques langagières utilisées dans la chanson. Chaque chanson est disposée dans un tableau de deux colonnes, l’une pour la parole et l’autre pour les structures. Après le tableau, nous regroupons toutes les structures utilisées dans la chanson. Chaque structure est accompagnée des par oles illustrées. Enfin, nous présentons le tableau statistique des structures utilisées, afin de montrer les cas de figure les plus récurrents. Nous faisons la même démarche méthodologique pour toutes les chansons choisies. 3.3. Liste des abréviations : Adj : Adjectif. Adv : Adverbe. Circons : Circonstanciel. Conj : Conjonction. Coor : (conjonction de) coordination . Interj : Interjection. - 16 - Pron.rel : Pronom relatif. SAdv : Syntagme adverbal. SN : Syntagme nominal. SPrép : Syntagme prépositionnel. Subor.conj : Subordonnée conjonctive. Subor.relat : Subordonnée relative. SVO : Sujet + verbe + objet SVerb : Syntagme verbal. - 17 - DEUXIEME CHAPITRE ANALYSE DU CORPUS 1. ADIEU PARIS 1.1. Présentation Chanson composée et interprétée par Charle s Trenet. Charles Trenet est un des chanteurs les plus populaires en Franc e. Il est né à Narbonne en 1913. Il s’installe ensuite à Paris dans les années 1930. Dans cette chanson de 1935, il décrit sa tristesse de quitter Paris. 1.2. Les structures des phrases utilisées dans la chanson : Parole de la chanson Je prends le train ce soir./ Structure des énoncés SVO + circons Adieu Paris, ma ville./ Interj. + Apostrophe + apposition Adieu les jours de vrai bonheur !/ Interj. + Apostrophe La bohème charmante et les amours Apostrophe faciles./ Apostrophe + subor.relat(SVO) Tout ce qui parlait à mon cœur/ Apostrophe La comtesse Bokbok, son salon et ses Apostrophe lustres Les rendez-vous au fond du parc du Apostrophe + Apostrophe Luxembourg Apostrophe + Apostrophe - 18 - La Sorbonne terrible et sa poussière illustre Et ma chambre tout près du ciel, près de Interj. + Apostrophe + l'amour, près de l'amour./ subor.relat(SVO) Adieu les vieux copains, les amis que je Apostrophe + subor.relat(SVO) laisse Interj. + Apostrophe Et vous petite femme exquise que j'aimais./ Adieu tous mes printemps et tous mes mois Interj. + Apostrophe de mai./ Adieu jeunesse./ SVO +O Je retrouverai la province + O + O + subor.relat(SV) Le même calme du foyer +O Le même bruit, la porte qui grince +O+O+O+O La même odeur de camembert dans l'escalier +O Les dames pieuses, les commères , le + subor.relat(SVO) receveur de l'enregistrement SVO Et les filles du commandant SVO Qui ne sortent qu'avec leur mère/ Et voilà ! Je suis diplômé./ SVO + circons Le roman est terminé./ Interj + apostrophe + apposition Interj + Apostrophe Je prends le train ce soir./ Apostrophe + apostrophe Adieu Paris, ma ville/ Apostrophe + subor.relat(SOV) Adieu les jours de vrai bonheur La bohème charmante et les amours faciles/ Apostrophe + Apostrophe + circons Tout ce qui parlait à mon cœur Apostrophe + Apostrophe L'automne blond, le long des quais, sous Apostrophe + subor.relat(SV+ les grands arbres circons) subor.relat(SV+ circosn) + Le bouquiniste et son vieux client du jeudi subor.relat(SVO) - 19 - Le petit restaurant où l'on sert sur le marbre Où l'on dîne en vitesse, où l'on mange à crédit quelques radis./ Interj. + Apostrophe + apostrophe + subor.relat(SVO) Interj. + Apostrophe + apostrophe Adieu les vieux copains, les amis que je laisse/ Interj. + Apostrophe Et vous, petite femme exquise que j'aimais. Adieu tous mes printemps et tous mes soirs de mai. Adieu, adieu jeunesse! 1.3. Les données statistiques: 1.3.1. La structure SVO 1.3.1.1. Quand O est un adj ou participe:  Je suis diplômé.  Le roman est terminé. 1.3.1.2. Quand O a une certaine valeur: a) Quand O est un (ou plusieurs) COD :  Je prends le train ce soir.  Je retrouverai la province, le même calme du foyer, le même bruit, la porte qui grince, la même odeur de camembert dans l'escalier, les dames pieuses, les commères, le receveur de l'enregistrement.  Tout ce qui parlait à mon cœur . b) Quand O est un COD + subordonnée relative:  Je retrouverai les filles du commandant qui ne sortent qu'avec leur mère. 1.3.2. Interjection + SN: 1.3.2.1. Quand le syntagme (groupe) nominal est un nom:  Adieu jeunesse. - 20 -
- Xem thêm -